OM Olympique de Marseille

Samir Nasri, le surdoué à l'heure de la relance

Milieu offensif né le 26 Juin 1987 à Marseille
Samir Nasri a joué à l'OM dans toutes les catégories, en benjamin,- de 13 ans Ligue, - de 15 ans Ligue,- de 16 ans Nationaux et - de 18 ans Nationaux.
Samir a remporté différents titres et coupes tels que le Championnat de Provence, la coupe de Provence et les plus célèbres coupes des jeunes Provençaux(Crouzet, Garrau, Pons..), sans oublier le championnat de France des - de 14 ans au sein de la ligue Méditerranée.
Suite au Championnat des ligues de France, Samir fut sélectionné en équipe de France des - de 16 ans, puis l'année suivante chez les - de 17 ans avec qui il devient Champion d'Europe de la catégorie , en marquant le but victorieux. Il fut élu meilleur joueur du tournoi
Suite à ce fameux parcours, Samir intégra le groupe professionnel de l'OM pour s'y entraîner. Quelques mois après, il signa son premier contrat professionnel.

Une nouvelle page se tourne avec les Bleus pour Samir Nasri: en Aout 2006, il est sélectionné chez les Espoirs.
Samir Nasri est un meneur de jeu, comme on surnommait les numéro 10 à une certaine époque.
Doté d'une technique brillante et d'une excellente vision du jeu, il fait partie des grands espoirs du football français.
En 2006/2007, Samir Nasri réalise une saison epoustouflante avec l'OM et s'impose comme le grand meneur de jeu des Olympiens.
Grâce à lui, l'OM atteint la Finale de la Coupe de France et finit à la seconde place en se qualifiant pour la Champion's League.

Domenech l'appelle en équipe de France contre l'Autriche, puis contre l'Ukraine et la Georgie.

Samir a joué en meneur de jeu, mais porteur du numéro 11 pour ne pas faire d'amalgame avec ses prédécesseurs, Platini et Zidane.

Meilleur espoir de L1 et dans l'équipe-type de la saison, Samir Nasri a été à l'honneur lors des oscars du foot à l'Olympia à Paris.
Son trophée lui a été remis des mains de Zinedine Zidane lui-même.
"Il fait du Samir Nasri, pas autre chose et il le fait si bien. Faire ce qu’il fait à 19 ans est magnifique et je suis très content pour lui.» Dimanche, ses pairs footballeurs du championnat de France l’ont ainsi sacré meilleur espoir et lui ont réservé une place dans l’équipe-type de la saison.

L’heure de la confirmation et de la reconnaissance pour le jeune marseillais quelques mois après sa première réussie chez les Bleus.

Samir a eu une saison 2007/2008 gâchée par les blessures.
Il a néanmoins confirmé sa grande classe en participant activement à la qualification de l'OM en Champion's Leagueet fut sélectionné pour l'Euro 2008.

Remplaçant Franck Ribéry blessé à la 10eme minute du match contre l'Italie, il fut sorti par Raymond Domenech à la suite de l'expulsion d'Abidal pour être remplacé à son tour par Boumsong 20 minutes après.
Erreur psychologique de Domenech en l'occurence.
Nasri s'engage avec Arsenal le 11 juillet 2008 pour une durée de quatre ans.
Pour son premier match de Premier League le 16 août 2008, l'ancien Marseillais permet à Arsenal de commencer la saison par une victoire face à West Bromwich Albion (1-0) grâce à un but marqué dans les premières minutes de jeu..
Il inscrit son premier doublé avec Arsenal contre Manchester United (2-1) le 8 novembre 2008 à l'Emirates Stadium.
Le 21 juillet 2009, il se blesse gravement

Il fait son retour en équipe première le 28 octobre suivant à domicile contre Liverpool, match durant lequel il joue l'intégralité du match.
Le 13 décembre 2010, grâce à ses bonnes performances avec les Gunners, il est sacré meilleur joueur français de l'année par la rédaction de France Football, devançant Florent Malouda et Hugo Lloris.
À l'issue de la saison 2010-2011, il fait partie de la liste des six joueurs nommés pour le traditionnel trophée PFA, titre de meilleur joueur de l'année en Premier League. Ses bonnes performances lors de cette saison lui valent d'être également nommé aux côtés de Joe Hart, Nani, Séamus Coleman, Gareth Bale ainsi que de son coéquipier Jack Wilshere pour le titre de meilleur jeune joueur de l'année9. Il est également nommé mi-avril dans l'équipe type de Premier League de l'année
Samir Nasri signe le 24 août 2011 un contrat d'une durée de quatre ans en faveur de Manchester City
À l'issue de la saison 2011-2012, les Citizens remportent le titre de champion d'Angleterre. Pour sa seconde saison à Manchester, il remporte, le 12 août 2012, le Community Shield en marquant le but de la victoire contre Chelsea (3-2).
À la suite de l'arrivée de Manuel Pellegrini sur le banc des citizens, Samir Nasri semble enfin s'épanouir à Manchester et réalise un début de saison prometteur. Le 22 septembre 2013, face à Manchester United, il réalise une performance de haut niveau et est récompensé par un but (victoire 4-1). Le 27 novembre 2013 face à Viktoria Plze? en ligue des champions, il marque un but et participe à la victoire de son équipe 4 buts à 2.
Malheureusement le 12 janvier 2014, Nasri se blesse au genou face à Newcastle à la suite d'un tacle de son compatriote Mapou Yanga-Mbiwa.
Le 26 avril 2014 alors qu'il est interrogé sur ses chances d'aller au Mondial 2014 avec les bleus, il déclare : « Pour être honnête, si je dois évaluer mes chances aujourd'hui, je dirais que c'est du 70-30 contre moi d'aller à la Coupe du monde, s'il (Deschamps) m'appelait et que j'avais une vraie conversation avec lui, j'aimerais savoir où j'en suis, ce que j'ai fait de mal et ce que je dois changer pour aller à la Coupe du monde »
Le 11 mai 2014, Nasri remporte son deuxième titre de champion d'Angleterre à la suite de la victoire, deux buts à zéro face à West Ham lors de la dernière journée, il inscrit le premier but lors de ce match. Il réalise une saison pleine avec 11 buts, 12 passes décisives et deux titres avec son club. Le 10 juillet 2014, il prolonge son contrat de 4 ans soit jusqu'en 2019.
Après l'arrivée de Guardiola, Samir part à Seville où il s'impose comme le meneur de jeu indiscutable de l'équipe Andalouse.
Depuis ses débuts au FC Séville, club où il est prêté par Manchester City, Samir Nasri ne cesse d’épater le football espagnol.

Après une année un peu compliquée du côté de Manchester City en raison d’une grave blessure, Nasri se relance complètement en Andalousie. Déjà auteur de deux buts en Liga et d’une réalisation en Ligue des Champions, l’ancien Marseillais contribue grandement à la bonne réussite de son club en championnat (2eme avec 1 défaite en 9 matchs). Il est même devenu le maître à jouer de son équipe. Comme le prouve sa prestation du 18 octobre dernier contre Zagreb en Ligue des Champions, durant laquelle l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a brillé en réussissant pas moins de 145 passes, sur 158 tentées. Une statistique encore plus impressionnante lorsque l’on sait que le seul joueur à avoir fait mieux est un certain Xavi, lors de la saison 2005-06.

Cet été, du côté de Manchester City, Pep Guardiola est arrivé à la tête de l’équipe. L’ex-technicien du Bayern Munich n’a jamais voulu le départ de Samir Nasri, à en croire les déclarations du joueur. « Jusqu’au dernier moment, Guardiola a insisté pour que je reste », a assuré le milieu en conférence de presse. Cependant, malgré l’insistance du technicien espagnol, l’une des figures de la génération 87 n’avait qu’une idée en tête, se reconstruire ailleurs : « Je savais que je devais partir pour retrouver mon meilleur niveau ».
Au sein du club triple vainqueur de la Ligue Europa, il n’a désormais que deux objectifs, « être bon sur le terrain » et avoir un comportement « irréprochable ».
Lié au club anglais jusqu’en 2019, il pourrait soit essayer de s’imposer dans l’équipe de Pep Guardiola, soit quitter définitivement les Citizens. Et ce ne seront pas les possibilités qui devraient lui manquer s’il continue d’être aussi performant.
Une chose est sûre, avec son début de saison, la carrière de Samir Nasri semble se relancer.
Nasri sans langue de bois:

« En parlant franchement, ce n’est plus possible, financièrement parlant de venir à l'OM. Ou alors, je viens tout seul, et il n’y a plus un seul joueur dans l’équipe…
Sinon il faut un montage comme avec Séville, en prêt, et ils prennent en charge la moitié du salaire. En France, à part Paris ou Monaco en ce n’est pas possible financièrement. (…) Je suis prêt à baisser mon salaire, mais quand même pas de moitié. Ou alors on peut aussi s’arranger avec le club qui peut me reverser une partie du montant du transfert ».
Non le PSG ce n’est pas possible car je suis marseillais. Il y a déjà eu des discussions dans le passé, mais c’est quelque chose que je ne peux pas faire. Leonardo voulait me prendre quand il est arrivé à Paris, et que je jouais à Arsenal. Wenger voulait que j’aille au PSG, plutôt qu’ailleurs en Angleterre, mais ne n’ai pas voulu, et ils ont pris Pastore.
Non le PSG ce n’est pas possible, déjà que je suis mal aimé, je ne vais pas en plus aller à Paris…
»