OM Olympique de Marseille

Championnat de France 1999/2000

ACCUEIL SOMMAIRE
2000 Le Monaco de Claude Puel

La bonne affaire de la saison Monaco est conscient, très tôt de l'avoir réalisée.
Car le Sud-Américain Marcelo Gallardo, acheté 65 millions de francs à River Plate, est une perle.
Le meneur de jeu de poche de 24 ans est un stratège hors pair, surnommé dans son pays El Munico, "la poupée".
Dès la quatrième journée, le Giresse argentin étale sa classe et octroie un premier succès à l'extérieur aux Assémistes (2-3 à Montpellier).
Le début de championnat des joueurs de la principauté n'est pourtant pas transcendant.
Malgré tout, des signes ne trompent pas, comme le large succès au Parc des Princes (0-3), lors de la huitième journée.L'équipe entraînée par Claude Puel assure le spectacle. Lyon et le PSG s'accrochent. Mais Monaco, leader à compter de la dix-septième journée, se pare du titre de champion d'automne.
Puis, irrésistiblement, accentue son avance. Au point que, à trois journées de la fin, le club obtient déjà son septième titre.
Un nul arraché à Louis-II dans les arrêts de jeu par le Croate Dado Prso face à Nancy (2-2) est suffisant.
Le président Jean-Louis Campora peut bien plonger en peignoir dans la piscine du vestiaire :
Monaco termine avec la meilleure attaque (69 buts marqués, dont 43 par la paire David Trezeguet et Marco Simone, également meilleur passeur) et la deuxième défense (38 buts encaissés).Autour du capitaine et gardien Fabien Barthez un ensemble hétéroclite d'espoirs fougueux et de pointures internationales.
Ainsi en vrac : Willy Sagnol, Rafael Marquez, Philippe Christanval, Martin Djetou, Sabri Lamouchi, Francisco Da Costa et Ludovic Giuly, somme d'individualités mises au service du collectif qui font de l'ASM une machine à gagner.
Le club se repaît de ce trophée, malgrè le traumatisme subi le 7 avril : dans le tunnel du Vélodrome.
L'OM, qui se bat alors pour éviter la relégation, s'impose dans la douleur (4-2).
La violence sur le gazon, visible aussi lors de Lyon-Monaco, est en hausse sensible.
En moyenne, plus de quatre cartons jaunes sont distribués par rencontre. C'est trop.
En plein désarroi, Marseille se sauve finalement... grâce à une meilleure différence de buts que Nancy.
Le Havre qui achève sa saison par six défaites, et Montpellier accompagnent les Lorrains en D2. Nantes et Rennes manquent, eux aussi, de descendre.
Quant aux trois promus, ils prolongent l'expérience . Bravo à Saint-Etienne (sixième), Sedan (septième) et Troyes (quatorzième). Dauphin de l'ASM, le PSG est récompensé pour sa régularité. Lyon éphémère leader, complète le podium. Et se console avec le titre de meilleur buteur décroché par Sonny Anderson (23 réalisations).L'OM a mal digéré sa saison et malgrè une qualification au deuxième tour de la Champion's League, les conflits entre Marchand et Courbis provoquent le départ de Rolland.
C'est Bernard Casoni qui prend le relais, mais le sauvetage se passe lors de la dernière journée
Ouf!!!
Parcours de l'OM
La France est Championne d'Europe grâce à Trezegol qui marque le but en or contre l'Italie.

Et Calais réalise un superbe parcours en Coupe de France échouant en finale contre Nantes après avoir ouvert le score.