OM Olympique de Marseille

Championnat de France 2013/2014 PSG record de points

ACCUEIL SOMMAIRE
Le PSG a été sacré… Monaco et le LOSC accompagnent le club parisien sur le podium…

Saint-Etienne et Lyon ont obtenu un ticket européen…
Sochaux, Valenciennes et Ajaccio descendent…remplacés par Metz, Lens et Caen…

La totale ou presque pour le PSG ! Champion de France avec un nombre de points record (89) ; meilleure attaque, meilleure défense, meilleur buteur (Ibrahimovic), 2ème meilleur passeur (Ibrahimovic) ; meilleur parcours à domicile et à l’extérieur, meilleur parcours aller (44 points) et retour (45 points). 27 succès, 8 nuls et 3 défaites dont 1 à domicile (Stade Rennais).20 matches sans encaisser de but et 2 sans en marquer (à ETG et à Lyon).

L’ASM termine à la 2ème place avec 80 points (23 succès, 11 nuls et 4 défaites) ! Le LOSC finit derrière les Monégasques à 9 longueurs (20 succès, 11 nuls et 7 défaites).

L’ASSE est quatrième et l’OL, cinquième. Ces cinq clubs ont un billet européen par le biais du championnat.

L’ASM a été 37 fois sur le podium. Le PSG, 34 fois et le LOSC 30.

Buteurs : Ibrahimovic 26 buts ; Kalou, Aboubakar, Gignac, Cavani et Ben Yedder 16 ; Lacazette 15 ; Gomis et Cabella 14…


Passeurs : Rodriguez 12, Ibrahimovic 11, Lucas 10, Sertic 9…

931 buts inscrits : 174 de la tête, 29 coups francs, 69 penalties, 67 après coups francs, 104 après corners, 17 après touches. 286 buts sur phases arrêtées (32%).

3 gardiens de but ont joué les 38 matches en intégralité : Ruffier (ASSE), Costil (Stade Rennais) et Enyeama (LOSC).

Les joueurs de champ Nkoulou (ASM), Carvalho, Stambouli, I. Gueye et Sorbon ont joué 37 rencontres soit 3 330 minutes.

Le plus gros score

Valenciennes 2 -Montpellier 4.
Résumé de la saison de l'OM

Après un bon début de saison, au soir de la 8e journée (victoire 0-2 sur la pelouse de Lorient), l’OM pointe à la 3e place avec seulement un point de retard sur le PSG et Monaco.

Mais avec un mois d’octobre ponctué de cinq défaites consécutives face à Dortmund (3-0), Paris Saint-Germain (1-2), Nice (1-0), Naples (1-2) et Reims (2-3), ça se gate pour les hommes d'Elie Baup.
Les deux revers concédés en Ligue des champions scellent le sort des Olympiens dans la compétition, les trois défaites en championnat et on passe de la 3e à la 6e place avec 8 points de retard sur les équipes de tête.
L’OM ne rattrapera plus le PSG et Monaco.

L'OM après ses défaites à Lille et face à Nantes se retrouve loin du podium.
De plus, le bilan en Champion's League est catastrophique.
Baup fait les frais de l'opération et José Anigo est intronisé entraîneur qui a décidé de terminer la saison à ce poste.

Un nul 2 - 2 à Lyon pour le première de José et une victoire sur Toulouse 2 - 1 en Coupe de la Ligue.

Mais ensuite, la défaite face à Nice en Coupe de France, plus celle à Monaco plombe l'ambiance.
Albert Emon revient donner un coup de main.

Le mois de mars 2014 coûte également cher aux Olympiens avant le sprint final, avec seulement 2 points pris sur 15 possibles.
La victoire sur Valenciennes redonne un peu d'oxygène.

Les trois rencontres à domicile ont accouché de 7 points.

Mais l'OM a rendu une belle copie contre Bastia et se pointe à 5 points de Lille, mais s'est fait rejoindre par Saint-Etienne sur le fil, dommage.

Ensuite, le PSG est implacable et l'OM se fait battre à domicile contre Nice, avec plus trop d'espoir de revoir la 3eme place à la fin de la saison.

Le nul à Reims ne fait pas trop avancer, et la défaite à domicile contre Rennes condamne définitivement l'OM à abandonner le podium.

C'est dans une ambiance surréaliste que l'OM regoûte à la victoire contre Ajaccio.
Vincent Labrune annonce officiellement la signature de Marcelo Bielsa.

L'OM va mieux et s'impose face à Lyon 4 à 2, une de ses meilleures productions au Vélodrome qui reprend goût à la victoire.

On finit par un succès sur Guingamp, mais Mandanda a été sérieusement blessé.

Vraiment, quand ça va pas, ça va pas.