OM Olympique de Marseille

OM - Troyes à huis clos

L'OM reçoit Troyes dans un vélodrome vide après le match de Lyon à oublier

L'Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC) a été créé en 1986, à la suite des difficultés financières du Troyes Aube Football connu auparavant sous le nom d'Association sportive de Troyes Sainte-Savine
Du coup, on appele le club Troyen «  l'ESTAC  », curieux nom, qui fait penser au célèbre quartier de Marseille L'Estaque, mais là, on n'est pas au bord de la mer.
Laurent Batlles, ancien joueur de l'OM de 2003 à 2005, en est l'entraîneur depuis le 14 juin 2019.
Le 8 mai 2021, il est sacré champion de France de ligue 2 avec son équipe.
Laurent s'était illustré avec l'OM lors de la première journée en 2004 en marquant un but à la 94eme minute pour une victoire au Vélodrome 1 à 0 sur Bordeaux.
Il joua aussi la finale de l'UEFA avec Magic Drogba contre Valence en 2004.
Pour en revenir au club, l'AS Troyes atteint la première division en 1954, avec Roger Courtois comme entraîneur, qui lui fera atteindre la finale de la Coupe de France contre Sedan en 1956 avec une descente la même année.
Oh paradoxe!
Pierre Flamion y finissait sa carrière, lui qui avait joué à l'OM en 1950 avec Gunnar Andersson et Roger Scotti.
Le premier OM - Troyes fut joué le 21 Novembre 1954 au Vélodrome avec un succès 3 à 0 des Olympiens, un but de Gunnar comme d'habitude et deux penalties de Roger Scotti.
Roger avait la particularité de jouer à un rythme que l'on pensait lent, mais comme il le disait, le plus important c'est que la balle circule et il avait raison.

Son jeu sortait du cadre habituel de l'OM qui était le Droit au But.
Mais quelle technique.

C'?ait un tireur de penalty extraordinaire, et il se permit de rater son premier ?plus de 30 ans contre Nancy au Parc des Princes.

Contre Troyes en 1954, il trompa deux fois le gardien Landi, un coup à droite, un coup à gauche.
En septembre 1948, il y eut un célèbre épisode au Vélodrome où Roger trompa le grand gardien français de l'époque, Julien Darui.
Celui-ci n'avait pas admis la faute sifflée et il courut vers l'arbitre en protestant véhémentement puis, en tant que capitaine, il incita les siens à abandonner la partie. Réalisant l'énormité d'une telle décision, il revint tout de même sur le terrain mais, au moment où Scotti s'élançait pour exécuter la sentence, il croisa les bras et lui tourna ostensiblement le dos ! (voir la photo)

Roger plaça la balle où il fallait et Darui se vit infliger le seul avertissement de sa carrière.
Roger fut longtemps le joueur le plus capé de l'histoire de l'OM, de 1942 à 1958, disputant 452 matchs et gagnant la Coupe de France en 1943 à tout juste 17 ans.

C'est Steve Mandanda qui battra ensuite le record de Roger, une des grandes légendes Olympiennes.