16 Décembre 1956 Angers et l'OM font match nul 2 à 2

Résumé Saison
16 Décembre Stade Jean Bouin Angers et l'OM 2 à 2 (1 - 1) 9007 Spectateurs
Arbitre Mr Mell
OMDOMINGO, MOLLA, JOHANSSON, PALLUCH, SCOTTI, MESAS, DURAND, MERCURIO, ANDERSSON, DUCASSE, CURYL Entraineur ROBIN
ANGERS FRAGASSI, KOWALSKI, SBROGLIA, PASQUINI, HNATOW, BIANCHERI, LE GALL, SCHINDLAUER, TISON, KONRADY, LONCLE Entraineur PRESCH
BUTS LONCLE (23' et 69') DURAND (12' et 59')
Marseille sauvé par Durand et trahi par Bianchéri
Le match Angers-Marseille (2-2) a été l'un des meilleurs vus à Angers cette saison et si les supporters locaux se sont retirés, une fois encore, enchantés de la tenue de leurs favoris, ils n'ont pas manqué non plus, d'applaudir chaleureusement une excellente formation marseillaise.
Le mérite des visiteurs est d'autant plus grand qu'ils alignaient une formation privée des services de deux de ses meilleurs éléments, Jean-Jacques Marcel, suspendu, et Gransard qui, souffrant d'une angine, avait dû s'aliter dès son arrivée à Angers.
Le remplaçant Ducasse fut ainsi utilisé aux côtés de Curyl, cependant que Scotti, demi droit, prenait en fait la surveillance de l'avant-centre angevin Tison.
On pouvait s'attendre, dans ces conditions de la part des Marseillais, à l'habituelle tactique défensive des visiteurs inquiets. En fait, les Marseillais, s'ils établirent souvent un solide barrage devant Domingo, eurent au moins le mérite de se donner souvent de l'air et notamment en seconde mi-temps, grâce aux excellentes montées de Johansson, très heureux dans le rôle offensif que lui permettait d'adepter le travail de Scotti. Comme Andersson, Curyl et Durand étaient en forme, la défense angevine eut ainsi assez souvent fort à faire.Mais sa collègue marseillaise connut, elle ausi, des moments difficiles.
Angers mit à son actif de nombreuses attaques bien conduites et séduisantes, à l'origne desquelles on trouvait souvent le demi Biancheri, très brillant, et assez libre de ses mouvements du fait du repli de Mercurio.
Si, en outre, l'ailier droit visiteur Durand obtint les deux buts de son équipe, c'est un autre ailier, celui de gauche, Loncle qui deux fois, égalisa pour Angers, et qui, ainsi effectua une très heureuse rentrée.