OM Olympique de Marseille

Rennes OM 1 - 1

ACCUEIL Saison 2009/2010
Rennes OM 1 - 1
28630 Spectateurs Arbitre Mr malige
But Leroy 37eme sur penalty, Niang 52eme
OM
Mandanda - Bonnart, Heinze, Diawara, Taiwo -Abriel puis M'Bia 46eme, Cissé puis Kaboré 84eme, Cheyrou - Ben Arfa puis Morientes 46eme, Brandao , Niang
Rennes Douchez - Fanni, Mangane, Hansson, Bocanegra - M'Vila, Leroy, Marveaux puis Danzé 67eme, Lemoine -
Gyan puis Sow 84eme, Bangoura
Sur la pelouse de Rennes, l'OM a encaissé son premier but de la saison et lâché ses premiers points.
Didier Deschamps sembalit se contenter du match nul à l'extérieur.
Les Rennais, emmenés par un remarquable Leroy, ont fait passer une soirée très difficile à la charnière centrale Olympienne.
Antonetti avait préparé un cocktail Breton au figatelli et a visiblement trouvé la bonne formule. Deschamps, lui, doit encore effectuer de nombreux réglages en vue des grands rendez-vous à venir dont la réception de Bordeaux au Vélodrome dès la prochaine journée.
Toutes deux alignées dans un même dispositif en 4-3-3, les équipes démarrent fort. Sur un centre de Bonnart, Niang manque de peu son ciseau (3e) et Bangoura répond en trouvant la transversale de Mandanda d'une puissante tête lobée (4e). Réputés supérieurs techniquement, les Marseillais tentent de poser leur jeu mais ils se heurtent vite à des défenseurs bretons très accrocheurs et qui remportent progressivement le défi physique. Les visiteurs ne parviennent pas à trouver leurs attaquants et s'exposent aux fulgurants contres adverses.
Si les Rennais manquent d'abord de justesse dans leurs passes et de présence offensive, ils finissent par user l'arrière-garde phocéenne. Après une passe venue de la droite, Leroy tente de s'emmener le ballon dans la surface marseillaise mais il est stoppé par Diawara qui contre le ballon de sa main gauche.
Le penalty est transformé par Leroy, alors que Mandanda manque de le détourner de peu (36').
Les Olympiens ont manqué de liant entre les lignes lors la première période et, à la reprise, Deschamps remplace Ben Arfa, inoffensif, et Abriel, par Morientes et M'Bia.
Gyan (47e et 48e) se montre dangereux mais. Niang, lui, ne manque pas d'efficacité et, profitant d'un long coup franc de Cheyrou et d'un marquage défaillant de Marveaux, il reprend le ballon devant le but et égalise (1-1, 52e).
Les Rennais repartent à l'attaque et la rencontre s'emballe complètement.
Marveaux place une belle tête décroisée de peu à côté (55e), Lemoine prend sa chance de loin (56e) et Gyan est tout près de contrer l'audacieux Mandanda, auteur d'un crochet dans sa surface (57e).
Brandao réplique en obligeant Douchez à se coucher sur sa puissante frappe puis Mandanda se reprend joliment en remportant son duel contre Bangoura (59e).
Si Gyan affole encore la paire Diawara-Heinze (76e), les Marseillais relèvent la tête et développent enfin des attaques dangereuses.

Douchez doit ainsi sortir une incroyable parade-réflexe à la Banks devant Morientes et se détendre sur la puissante tentative de Niang (79e et 83e).
Rennais et Marseillais se quittent sur un score de parité et restent ainsi invaincus dans ce début de saison.
L'OM rejoint Lyon et le PSG dans le trio de tête mais laisse passer une chance de prendre seul la tête du classement.

Match au sommet Dimanche au Vélodrome face à Bordeaux