OM Olympique de Marseille

Apollon Limassol - OM 2 - 2

Apollon Limassol - OM 2 - 2

5000 Spectateurs Arbitre Harald Lechner.
Buts Payet (50e) Gustavo (67e) Markovic (73e)Zelaya (91e)
Apollon Limassol : Vale – J.Pedro,- Yuste puis Markovic (13e), Roberge, Soumah – Sachetti, Bru – Sardinero puis Papoulis (54e), Pereyra Carayol puis Maglica (65e) - Zelaya
OM: Pelé – Sakai puis Sarr, 46e, B.Kamara, Caleta-Car, Amavi – M.Lopez, Luiz Gustavo puis Sertic (74e), Strootman – Radonjic, Mitroglou puis Germain (46e), Payet (cap)
L'OM n'a pas brillé à Limassol.

Fébriles, les Olympiens auraient concéder l’ouverture du score sans un arrêt de Yohann Pelé à la 38e sur une tête de Zelaya.

Dimitri Payet, à la 50e, a ouvert le score d’une belle frappe du droit après un petit pont sur Soumah.

Puis à la 68e, il a servi Luiz Gustavo, pour un deuxième but du gauche qui aurait du être décisif.

A 2 - 0, l'OM a craqué à la 74e, Markovic a réduit le score du pied droit à l’extérieur de la surface.

Et à la 91e, Zelaya a égalisé du gauche après une déviation de la tête de Papoulis.

L'OM devra se rattraper face à la Lazio, battu par Francfort, le 25 octobre prochain au Vélodrome.
Rudi Garcia:
«Il y a de quoi être en colère quand tu mènes 2-0, avec une balle de 3-0, puis de 3-1, se voir rejoindre, c'est qu'il y a des choses qui ne vont pas.
On a su mener.
Le match aurait dû être terminé.
On aurait dû être plus agressifs pour ne pas les laisser revenir dans le jeu.
Ce que j'ai dit dans le vestiaire ne regarde que moi et le vestiaire.
Il n'y a pas à relever la tête, il faut la garder haute.
Des joueurs ont fini fatigués, avec un match dans soixante-douze heures face à Caen.
On a tout gâché car c'est un nul qui équivaut à une défaite.
Quand tu mènes 2-0 à l'extérieur, tu ne peux pas te satisfaire de ne pas ramener les trois points.
»

Payet, petit pont et but!