OM Olympique de Marseille

5 mai 1992, le drame de Furiani

ACCUEIL
Lors de la demi-finale Bastia-OM, il est 20h23, ce mardi 5 Mai 1992, lorsque la partie haute de la tribune provisoire du stade bascule et s'effondre sur elle-même, entraînant avec elle plus de 2 000 personnes.
Le drame, l'horreur et la stupéfaction des milliers de spectateurs présents à Furiani sont retranscrits en direct à la télévision. .
Après le bruit sourd, le silence, les cris.
Les hurlements, les plaintes des centaines de spectateurs juchés sur la tribune réduite à l'état de tubes métalliques et de tôles froissées, pliées, résonnent sur la pelouse de Furiani.
Les images sont insoutenables.
Les corps allongés sur le sol montrent à des millions de téléspectateurs l'ampleur du drame que vit la Corse.
Le bilan définitif de la catastrophe de Furiani est très lourd, il s'élève à 18 morts et 2357 blessés, dont beaucoup resteront handicapés à vie.


In fine di comptu a catastrofa di Furiani face 18 morti et 2357 stroppié grande pertita di sti stroppe fermeranu indicapati per a vita

25 ans après, on ne peut que respecter la mémoire de ceux qui sont morts et penser à tous ceux qui ont été touchés par ce drame.