Steve Mandanda, Sauveur Plus Plus de l'OM
Meilleur gardien Français 2016

L'OM est triste
Steve Mandanda quitte l'OM pour rejoindre Crystal Palace.
Le montant du transfert serait de 2 millions d'euros, ridicule par rapport à la valeur sportive et humaine de Steve
Bonne Chance à toi!.
Steve Mandanda a remporté le titre de meilleur gardien aux trophées UNFP 2016 après 2008, 2011 et 2015,

"Je félicite les nommés qui étaient avec moi. C'est une fierté de gagner quand on voit qui était avec moi aujourd'hui. Je tiens à remercier Stéphane Cassard. On passe par tous les états au quotidien. Je remercie également mes partenaires qui m'ont permis d'être sollicité. Un peu trop à mon goût, mais ça me permet d'avoir ce trophée"

De l'humour Steve, mais t'as bien raison.
Au cours de cette saison difficile, l’OM a la chance de pouvoir s’appuyer sur un gardien hors du commun, Steve Mandanda.

"Ce n’est pas seulement l’un de mes joueurs, mais un exemple et un ami pour moi, a expliqué Michel à propos de Steve Mandanda. Il est indiscutable. C’est un véritable capitaine. Il n’y en a pas beaucoup du niveau de Mandanda dans les vestiaires européens, avec sa personnalité et sa capacité pour lire une situation."

Des propos élogieux, qui faisaient écho au jugement exprimé par Mauricio Isla quelques minutes plus tôt.
"J’ai eu la chance de jouer avec des gardiens importants, comme (Gianluigi) Buffon et Claudio Bravo, a comparé le Chilien. Cette année, le capitaine a montré qu’il était important à chaque match. Je considère qu’il est l’un des meilleurs gardiens. Il fait une énorme saison. Il nous a sauvés beaucoup de fois. Il est très important, comme Buffon et Claudio Bravo."

Steve exceptionnel à Ajaccio et à Lorient, parfait partout depuis le début de la saison, une véritable légende de l'OM.
A Lorient, l'OM a été aux abonnés absents en défense, heureusement on avait un grand Steve
Menant 1-0 depuis le but de Waris (34e), les attaquants bretons ont échoué sur le gardien Olympien, incontestablement le numéro 1 en France.

Waris tire au-dessus (38e), puis Jeannot et Waris se heurte à un Mandanda exceptionnel (45e).
Il récidivera d'un réflexe main gauche sur une frappe de Guerreiro (84e).
Et Steve avait commencé fort
Laissé à l’abandon par sa défense, il avait repoussé une frappe de Jeannot (6e) puis une tête de Waris (14e).
Rien à ajouter!

Ah si Steve t'es vraiment top!
A la fin du match face à Toulouse (1-1) et après avoir été encore le Sauveur Plus Plus de l'OM, Steve Mandanda a confirmé qu'il était un grand capitaine sur et en dehors du terrain.

Auteur d’une prestation XXL qui a permis à l’OM d’éviter la défaite, il est apparu usé par cette saison en eau de boudin au Vélodrome, énervé par les contre-performances à répétition de son équipe, agacé par le manque de rigueur de ses coéquipiers dans le placement défensif.

Steve sait de quoi il parle!
Encore une grosse désillusion pour l’OM au stade Vélodrome…
"Vous avez tout dit. Qu’ajouter d’autre ? On est incapable de concrétiser nos occasions ; derrière, on se met forcément en difficulté. On court après le score et ça donne des résultats comme aujourd’hui."

On vous a senti très énervé lorsque l’équipe est apparue très déséquilibrée…

"Oui. Certes, on doit essayer de revenir au score, mais je pense qu’on doit tout de même garder un certain équilibre.
A chaque fois, on prenait des vagues et on était plus proche du 2-0.
On pouvait faire preuve d’un peu plus d’intelligence pour garder un équilibre
."
Qu’avez-vous dit à Florian Thauvin à ce sujet ?
"Je lui ai demandé d’aller le dire au coach même s’il le voyait déjà.
Sur le terrain, les joueurs n’avaient pas les bonnes consignes.
Ou ils ne les ont pas respectées
."

Ce résultat est-il la fin de vos illusions en championnat ?
"A un moment donné, il faut arrêter de se voiler la face :
quand on est incapable de gagner à domicile et de prendre les points quand ils sont juste devant nous, ça sert à rien d’espérer quoi que ce soit
."

Désormais, allez-vous tout miser sur la Coupe de France ?
"Aujourd’hui on mise sur rien du tout. On se concentre juste sur le prochain match, on va essayer de le gagner, puis de gagner à domicile. On doit au moins ça à nos supporters, ils sont tout le temps avec nous, je les ai connus beaucoup plus durs. On est incapable de leur rendre leur soutien, cela me déçoit énormément. Etre 13e, ce n’est pas possible avec un championnat qui n’avance pas et en montrant ce qu’on montre à domicile.
Je suis énervé. Réaliste aussi. Je ne pense pas dire n’importe quoi. C’est une réalité. Il reste des matches, il faut continuer et y croire, mais arrêtons de croire que l’on va aller plus haut que où on se trouve actuellement.
"
OM - Reims, dernier match de Steve au Vélodrome avec l'OM?