OM Olympique de Marseille

Championnat de France 2010/2011, le doublé pour Lille

ACCUEIL SOMMAIRE
Lille est sacré champion de France de football à l'issue de son match nul au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain (2-2) lors de la 37e journée de Ligue 1.
Avec 6 points d'avance sur Marseille (2e), le LOSC ne peut plus être rattrapé puisqu'il ne reste qu'une seule journée à jouer, le dimanche 29. Déjà vainqueurs de la Coupe de France il y a une semaine, contre le Paris SG (1-0), les joueurs de l'entraîneur Rudi Garcia décrochent ainsi le deuxième doublé de l'histoire du club après celui réalisé en 1946. Il s'agit du troisième titre de champion de France obtenu par Lille après ceux de 1946 et 1954.
"Toute la saison, ils ont été fantastiques. C'est un groupe formidable. Quand ils se reverront dans 15-20 ans, ils auront des sacrés souvenirs en commun", a déclaré Rudi Garcia, l'entraîneur nordiste. Le gardien lillois, Mickaël Landreau, ne cachait pas sa joie : "Je suis fier d'être là, c'est trop beau de vivre une saison comme ça, je ne maîtrise plus rien".

Et l'attaquant Gervinho, auteur d'une très belle saison, partageait la joie de ses coéquipiers. "C'est génial ce que je vis depuis deux saisons, j'ai été récompensé cette saison. Je suis fier de toute l'équipe et de moi-même", a-t-il avoué.

Comme lors de la finale de la Coupe de France, c'est le milieu de terrain Ludovic Obraniak qui a inscrit le premier but lillois, dès la 5e minute. C'est ensuite Mickaël Landreau qui s'est illustré en repoussant de nombreux tirs parisiens. Le gardien lillois ne pouvait en revanche rien faire juste avant la mi-temps sur un but de Hoarau, à l'issue d'un coup franc sur lequel deux joueurs parisiens étaient hors-jeu.

Après un début de deuxième période très houleux, marqué notamment par les expulsions de Guillaume Hoarau puis Antoine Kombouaré, c'est Moussa Sow, le meilleur buteur du championnat (22 buts), qui redonnait l'avantage à Lille (59e). Mathieu Bodmer a ensuite ramené le PSG à hauteur d'une frappe magnifique (73e), mais lepoint pris au Parc suffit aux Lillois.
le Dimanche suivant s’est déroulée à Lille la grande parade des grands champions du club LOSC.

A bord d’un bus à impériale et au grand bonheur de leurs fans, les lillois ont défilé entre la place de la République et l'Esplanade portant fièrement leur Coupe dans les mains.

Le LOSC a réussi magnifiquement sa saison.
.
Malgré une courte nuit, les joueurs et les supporters étaient au rendez-vous brandissant leurs drapeaux rouge et blanc.

Aux côtés des joueurs se trouvait Martine Aubry, la maire de Lille, qui avait aussi poussé la chansonnette du chant officiel des supporters du LOSC.
Le coach lillois « Rudi Garcia » a animé le défilé en prenant le micro et en présentant fièrement ses joueurs un à un au 20 000 supporters présents sur la place et ce pour partager un moment historique pour LOSC.
Le doublé n’était pas la seule réussite des Lillois, un autre sacre, individuel cette fois-ci, est venu agrandir l’événement.
Le jeune Eden Hazard a été sacré meilleur joueur de Ligue 1 et Rudi Garcia a été couronné « meilleur entraineur de L1 »
L'OM lui démarre timidement sa saison, avec deux défaites lors des deux premiers matches.
Ensuite, ça va un peu mieux mais longtemps distancé, l'OM se retrouve à au coude à coude avec Lille pour le sprint final.

Malheureusement, défait à Lyon, puis concédant trois nuls à domicile contre Toulouse,  Auxerre et Valenciennes, puis à Lorient, l'OM laisse le LOSC s'échapper avec 6 points d'avance et remporter le titre.
Deuxième et Ligue des Champions à la clé malgré tout.
Monaco, Lens et Arles Avignon descendent.


Deux ans après son retour en Ligue 1, le club nordiste a définitivement échoué dans sa course au maintien après son match nul à Monaco (1-1) lors de la 36e journée.

Monaco lui connaitra le verdict lors de la dernière journée.

Défaits au stade Louis II par Lyon (0-2) , les joueurs de Banide n'ont pas pu éviter la descente.
Stéphane Ruffier a annoncé son départ, sans doute pas le seul.